S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
dialogue toxique

 
Répondre au sujet    Entraideapn Index du Forum » Entraideapn » REFLEXIONS Sujet précédent
Sujet suivant

dialogue toxique
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2009
Messages: 2 359

Message dialogue toxique Répondre en citant
Dialogue toxique





Contexte
Hervé et Nadine, mariés depuis 10 ans se séparent. C’est Nadine qui a demandé le divorce, il y a plus d’un an. Hervé ne veut pas et demande à son épouse au début de ne rien dire à personne tant que lui ne sera pas prêt. Pendant que celle-ci accepte sa demande, lui commence une campagne de dénigrement contre sa femme auprès de leurs entourages, sans qu’elle se doute de rien et entreprend diverses démarches. Rapidement Nadine se retrouve isolée sans rien comprendre. Hervé multiplie les pressions de toutes sortes. Il alterne le chaud et le froid, faisant croire une fois qu’il va faire des efforts… donc que Nadine n’a plus à divorcer, et une autre fois qu’il va lui faire payer son affront. A chaque changement de version, il explique à Nadine que c’est elle qui ne comprend rien de ce qu’il lui dit.
Il a consenti il y a quelques semaines à aller voir un avocat pour entamer une procédure de divorce à l’amiable. Aucune difficulté pour les modalités de résidences de leurs 2 enfants : Hervé laisse à Nadine la résidence principale. Par contre pour tout ce qui est du matériel, des biens, des démarches, il freine des quatre pieds. Et si Nadine n’est pas assez conciliante, il menace d’arrêter la procédure de divorce.
Si Nadine au départ a été compréhensive et patiente, elle comprend que son mari joue des jeux malsains. Elle est sur ses gardes à chaque coup de fil ou visite d’Hervé, et aussi usée de toutes ces pressions qui durent depuis plus d’un an.
 
 Rq ( quelques explicatifs = en italique )
 
 
Hervé - C’est moi ! (ton sec)
 
Nadine - Qui moi ?
 
Hervé - Tu connais plusieurs mois, toi ! Je croyais que t’étais toute seule, pôvre « victime » que tu es (ton sarcastique)
 
(Nadine s’était retrouvée assez rapidement isolée. Elle ne comprenait pas pourquoi tous ces reculs vis-à-vis d’elle, alors qu’elle n’avait jamais eu de problèmes relationnels avec personne. Elle était perçue comme quelqu’un de sympathique sur qui on pouvait toujours compter. Hervé était plutôt du genre ours mal léché, et sa radinerie en gonflait plus d’un. Mais ce fut lui qui fut entouré. Par la suite Nadine comprit quelques subterfuges employés par Hervé pour que leurs entourages prennent des distances avec elle. Il avait fait courir le bruit qu’elle avait obtenu un concours d’état, et qu’elle avait expliqué à son mari qu’elle n’avait plus besoin de lui. C’était faux évidement, et qui aurait voulu aurait pu vérifier en consultant les listes d’admis de ce concours, mais personne ne le fit et la rumeur continua de circuler. Il fit aussi courir le bruit que Nadine avait intégré une secte… là encore ceci fonctionna. Comme Hervé jouait au papa malheureux que Nadine voulait priver de ses enfants et qu’elle le mettait sur la paille, il devint la victime de service… et personne ne chercha à vérifier quoique ce soit, juste à s’arrêter aux apparences. Nadine continuait d’habiter dans la maison, elle avait les enfants… ceci était vrai et donc tout ce que racontait d’autre Hervé l’était aussi)
 
Nadine - Commence pas ! Qu’est ce que tu veux ? (énervée)
 
Hervé - Que je commence pas quoi ? Pourquoi t’es agressive avec moi comme ça ? (ton plaintif)


suite à ce lien
http://entraideapn.centerblog.net/rub-dialogue-toxique-.html




© Entraideapn, tous droits réservés, août 2013


Dernière édition par Admin le Mar 8 Avr - 10:29 (2014); édité 2 fois
Mar 20 Aoû - 17:38 (2013)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Mar 20 Aoû - 17:38 (2013)
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2009
Messages: 2 359

Message dialogue toxique Répondre en citant
Nadine - Arrête ton cinéma ! Qu’est ce que tu veux ?
 
Hervé - Et après tu dis que c’est moi qui ne veux pas dialoguer ! (ton navré) Tu ne sais pas ce que tu veux ! (sec) Qu’est ce qu’il a dit l’avocat ? Tu t’en rappelles au moins ? On doit cau-ser en-sem-ble ( ton neuneu)
 
Nadine - Causer avec toi ? C’est impossible ! Qu’est ce que tu veux ?
 
Hervé - T’es illogique ma pauvre, tu vois bien que là c’est toi qui ne veux pas discuter (ironique)
 
Nadine - Qu’est ce que tu veux ?
 
Hervé - Tu digresses pour ne pas répondre sur ton cas, c’est pitoyable ( ton écœuré)
 
Nadine - Qu’est ce que tu veux ?
 
Hervé - Et en plus t’es perroquet ! (sarcastique)
 
Nadine - Bon Hervé, je vais raccrocher, si tu ne me dis pas ce que tu veux.
 
Hervé - Et du chantage maintenant, bravo ! Tu fuis la discussion comme d’habitude. Et après tu vas te plaindre que je ne fais pas çi, ou pas ça ! Et les enfants, tu y penses aux enfants ? (ton plaintif)
 
Nadine - Les enfants ?
 
Hervé - Oui les enfants, tu te souviens qu’on en a ?
 
Nadine - C’est d’eux que tu veux parler ?
 
Hervé -  Et la vente de ma maison ?
 
Nadine - Ta maison ? C’est la notre !


Mar 20 Aoû - 17:40 (2013)
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2009
Messages: 2 359

Message dialogue toxique Répondre en citant
Hervé - C’est peut être la notre, mais c’est toi qui est dedans, et c’est moi que tu as foutu dehors. Il a fallu que je quitte ma maison parce que madame fait sa crise !(passe du plaintif au mélodramatique) 
  
(Nadine n’a pas mis Hervé dehors. Jusqu’au premier rendez-vous avec l’avocat, il lui répétait que c’était elle qui partirait de la maison, et qu’elle finirait « cas soc ». Il estimait que leur maison n’était que la sienne, expliquant à sa femme que comme elle n’avait pas de cdi, elle ramenait moins d’argent que lui, et qu’elle vivait à ses crochets. Devant l’avocat, Hervé avait fait volte face et joué au grand prince ; évidement que sa femme restait dans la maison avec les enfants, en attendant que celle-ci soit vendue.) 
  
Nadine - Notre maison ! Arrête de déformer les faits et de jouer la victime. Je ne fais pas une crise, je veux divorcer, je ne t’aime plus, et c’est toi qui as décidé au dernier moment de partir, alors qu’avant tu me serinais que tu resterais dans la maison, parce que je n’aurais droit à rien 
  
Hervé - Tu ne m’aimes plus, et alors c’est une raison pour divorcer ? Moi je t’ai bien supportée pendant 10 ans, et j’ai pas demandé le divorce(ton neutre) 
  
(Hervé avait eu plusieurs aventures extraconjugales. Il n’en confessa que deux, promettant, jurant qu’il ne recommencerait plus. Au moment du divorce, il avait déjà quelqu’un d’autre. Par la suite Nadine amena ses enfants dans un centre psy pour qu’ils aient du soutien, la situation étant trop pénible et douloureuse. Au début pas de problème, les enfants furent pris en charge, et puis Nadine fut convoquée : c’était elle qui devrait consulter, et elle qui perturbait ses gamins. Le même discours qu’Hervé, mais là de la part de pros, comme d’autres personnes… perdait elle la tête sans s’en rendre compte ? L’explication ne fut pas longue à venir, la nouvelle chérie d’Hervé était leur ancienne voisine, qui travaillait dans ce centre. Voisine qui se séparait de son concubin en même temps qu’eux et dont Nadine avait même gardé les enfants à plusieurs reprises.) 
  
Nadine - Mais tu entends ce que tu dis ? 
  
Hervé – Oui, je ne suis pas sourd, contrairement à toi ! Je suis logique, cohérent, toi tu fais n’importe quoi ! Pourquoi divorcer ? On peut vivre séparément, mais sans divorcer. 
  
Nadine - Pourquoi ? 
  
Hervé - Les gens m’avaient bien prévenu, que tu n’étais pas quelqu’un de bien, et maintenant ils me rappellent combien ils avaient raison et me disent de ne plus espérer, de ne plus faire d’efforts pour toi( comme si il était usé) 
  
  
Nadine - Quels gens ? Et quels efforts tu fais ? Tu te fous de moi là ! 



Mar 20 Aoû - 17:41 (2013)
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2009
Messages: 2 359

Message dialogue toxique Répondre en citant
Hervé - Non je ne joue pas moi madame… et des gens ce sont des gens, je ne suis pas un délateur moi ! Quand ma tante me dit patati et patata à ton sujet, ben je lui dis d’arrêter, parce que je sais que t’as beaucoup donné sans trop recevoir, mais moi je calme les gens, parce qu’autrement ben tu vois… 
  
Nadine - Non je ne vois pas ! Ta tante, je m’entendais bien avec elle, pourquoi médirait elle sur mon compte maintenant ? 
  
Hervé - Ben parce que c’est MA tante, c’est normal, comme le reste de ma famille, ils me soutiennent, c’est normal ! 
  
Nadine - Oui bien sûr surtout si tu racontes ce que tu fais à ta sauce… 
  
Hervé - Quelle sauce ? Tu dérailles complètement ma pauvre(ironique). J’essaye de faire des efforts pour te rendre la raison, et toi tu continues de faire n’importe quoi !(sec en haussant le ton progressivement) 
  
Nadine - Quels efforts ? 
  
Hervé - T’es de mauvaise foi quand même(écoeuré). Je t’ai proposé qu’on aille s’installer ailleurs dans une autre région loin de tous ces gens ! 
  
Nadine - Mais je ne divorce pas des gens, mais de toi, Hervé ! 
  
Hervé - Non, non je ne crois pas. Tu divorces parce que tu as été usée par tous ces gens ! 
  
Nadine - Tu sais mieux que moi ce que je pense ? 
  
Hervé – Oui, parce que je te connais mieux que toi tu te connais(ton grave). Alors on déménage ailleurs?(ton léger) 
  
Nadine - Mais bien sûr, et si je ne veux pas ? 
  
Hervé - Ben je te mets dans un placard(ton humoristique) 
  
  
Nadine - Mais tu entends ce que tu dis ? 



Mar 20 Aoû - 17:42 (2013)
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2009
Messages: 2 359

Message dialogue toxique Répondre en citant
Hervé - Oh c’est pour rigoler ! Pour détendre l’at-mos-phè-re 
  
Nadine - Mais bien sûr… qu’est ce que tu voulais parce que là ça devient n’importe quoi ? 
  
Hervé - Tss, tss, tu fuis encore(comme si il s’adressait à une gamine) 
  
Nadine - Oui voilà c’est ça 
  
Hervé - Tu vois, tu reconnais(ton grave) 
  
Nadine - Tu me gonfles ! Tu as signé les papiers pour la désolidarisation du compte bancaire ? 
  
Hervé - Non, et en fait je ne crois pas que c’est utile de le faire. Je suis allé à la banque, et ils m’ont dit que je pouvais garder le compte commun, que ça ne posait pas problème. Ca ne change rien pour toi, je garde le compte commun, et toi tu en as un autre.(ton explicatif) 
  
  
(Hervé explique toujours ses choix par le fait que des pros l’aient conseillé dans ce sens, que ce soit vrai ou faux n’a pas d’importance, pourvu que Nadine pense que ces pros ont raison. Il lui avait ainsi fait croire aussi que concernant les remboursements de la maison, elle devait verser l’argent sur un compte dont il lui avait donné le n°, n° qui d’après lui avait été donné par la banque. Peu de temps après, Nadine se rendait à la banque pour avoir une attestation précisant que c’était elle qui remboursait seule le crédit de la maison. Document impossible à avoir parce que Hervé était noté comme seul emprunteur principal. Nadine avait beau expliquer que c’était elle qui payait seule dorénavant, cela ne changeait rien. Dans la discussion, elle fit allusion à ce changement de n° de compte pour le remboursement du prêt. La banquière lui expliqua alors que ce nouveau n° de compte n’était qu’un compte personnel ouvert par Hervé, et que ça n’avait rien à voir avec le prêt. Hervé procéda de même avec la mutuelle sous laquelle il avait les enfants. Il expliqua à Nadine que sa mutuelle ne lui autorisait plus la couverture des gamins en raison de la séparation et qu’elle devait en trouver une autre. Mais qu’il avait constitué un dossier « d’aide » au nom de Nadine à cette caisse. S’en suivit un imbroglios de courriers et de coups de fil où cet organisme réclamait à Nadine des papier, celle-ci expliquant qu’elle n’avait rien demandé, puis la mutuelle lui demandant de rembourser des sommes qu’elle n’avait pas perçues. Par contre Nadine avait droit à un supplément familial qui passait par l’employeur d’Hervé qui ne lui transmettait jamais les documents à temps.)  



Mar 20 Aoû - 17:42 (2013)
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2009
Messages: 2 359

Message dialogue toxique Répondre en citant
Nadine - Mais je ne veux pas 
  
Hervé - Ca te coûte quoi ? Qu’est ce que ça peut te faire qu’il y est encore monsieur et madame ? Rien ! Moi ça me permet de garder un souvenir(ton mélo) 
  
Nadine - N’importe quoi ! 
  
Hervé - Non pas n’importe quoi ! Et au fait ça en est où la vente de ma maison ? J’ai l’impression que tu fais retarder la vente…(ton soupçonneux) 
  
Nadine - Retarder la vente ? Alors que c’est moi qui ai fait toutes les démarches pour les estimations, pour les mises en vente, les visites 
  
(Hervé n’avait voulu s’occuper d’aucune démarche pour la vente de la maison, et en voulait un prix au dessus de l’estimatif. Il fallait signer des papiers auprès des agences comme quoi il était d’accord pour la vente, papier qu’il mit du temps à signer… mais inversait les rôles auprès d’autres laissant croire que ce que lui faisait était ce que faisait Nadine) 
  
Hervé - Oui ben c’est normal, c’est toi qui veux divorcer ! Tu gères la merde que t’as déclenchée. Et pas question de la brader la maison hein, t’en es capable ? Là tu profites bien hein, au confort dans ma maison, tu mènes la vie de princesse(sarcastique) 
  
Nadine - Notre maison ! Dis donc je paye seule les crédits de remboursements, donc je ne profite pas d’une vie de princesse 
  
Hervé - Oh la pauvre, t’as voulu, t’as !(genre nananmère) 
  
Nadine - Oui c’est ça la pauvre. Pourquoi tu racontes que tu payes tout ? 
  
Hervé - Moi je suis dans un tout petit appart que je loue, alors que toi ben…(ton triste pour lui, changement au toi, sec) 
  
(Hervé avait choisi un appartement avec une seule chambre expliquant à d’autres qu’il ne pouvait même pas recevoir ses enfants dans de bonnes conditions à cause de sa femme qui le mettait sur la paille. Par la suite, Nadine reçut des relevé du compte commun et put constater qu’Hervé racontait encore des craques ; en fin de mois il avait encore quasi la moitié de sa paye quand Nadine était déjà à découvert. Quand elle lui fit remarquer son mensonge en lui montrant les relevés, là Hervé courut signer les papiers pour la désolidarisation du compte commun) 
  
Nadine - C’est toi qui as choisi cet appart 
  
Hervé - Oui et alors ? Ca ne l’empêche pas d’être petit ! 
  
Nadine - Pourquoi tu racontes que tu payes tout ? 
  
  
Hervé - Ben je paye la pension pour les enfants !(comme étonné que Nadine ne comprenne pas une évidence) 



Mar 20 Aoû - 17:43 (2013)
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2009
Messages: 2 359

Message dialogue toxique Répondre en citant
Nadine - Mais c’est pas « tout » ! C’est tout ce que tu payes. 
  
Hervé - Ben si quelque part c’est tout ! Et tu le dis toi-même(ironique) 
  
Nadine - J’ai dit c’est tout ce que tu payes, et non pas tu payes tout 
  
Hervé - C’est pareil. Faut que t’arrêtes de gamberger, parce que vraiment t’es pas nette(ton acerbe) 
  
Nadine - Oui bien sûr, bon je vais raccrocher, tu m’uses 
  
Hervé - Tu fuis encore(ton ironique), alors que t’as même pas voulu parler des enfants !(ton plaintif) 
  
Nadine - Tu m’uses 
  
Hervé - N’inverse pas les rôles, hein ! C’est toi qui veux divorcer, pas moi ! Tu penses aux enfants, hein tu y penses ? Non, que dalle, madame fait sa crise et se fout de ses gamins(ton sec en augmentant le volume voix progressivement) 
  
Nadine - ah ce sont mes gamins, mais c’est ta maison 
  
Hervé - Joue pas à la finaude, tu sais pas faire ! (ton moqueur) Donc les gamins tu y penses(ton réprimande) 
  
Nadine – Oui 
  
Hervé - Tu ne crois pas que tu les perturbes en persistant à divorcer ? Mais qu’est ce qu’ils doivent penser de leur mère qui fait tant de mal à leur père(ton reproche) 
  
Nadine - C’est ce que tu leur racontes ? 
  
Hervé - Non Madame, je ne suis pas comme ça, moi madame(ton indigné)… mais ils voient bien dans quel état je suis, et puis avec toutes les questions qu’ils me posent à ton sujet, je suis bien obligé de leur répondre (ton plaintif) 
  
Nadine - Quelles questions ? 
  
Hervé - Pourquoi t’as perdu la tête, pourquoi tu me fais souffrir et patati et patata(ton de récitation) 
  
Nadine - Ca m’étonnerait qu’ils posent ce genre de questions ! 
  
Hervé - Ben tu te trompes, sont plus lucides sur ton cas que tu le crois, mais ils n’osent pas t’en parler, ils n’ont pas envie de souffrir comme moi(ton neutre) 
  
Nadine - T’es infect ! 
  
  
Hervé - Non pas infect, juste réaliste malheureusement(sarcastique). Avant t’étais une bonne mère, ta lubie de divorcer t’a fait perdre la tête(ton mélo) 



Mar 20 Aoû - 17:44 (2013)
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2009
Messages: 2 359

Message dialogue toxique Répondre en citant
Nadine - Et je ne suis plus une bonne mère ? 
  
Hervé - Non parce que tu vas les priver de moi(ton plaintif, en descendant progressivement le volume) 
  
Nadine - Je ne prive pas les enfants de toi, qu’est ce que tu racontes ! Ils viennent aussi chez toi ! Et je te rappelle Hervé que c’est toi qui ne voulais pas plus de jours de garde ! Tu l’as dit devant l’avocat, je n’ai pas rêvé quand même ! 
  
Hervé - Tu dérailles !(ton choqué) J’ai demandé à les avoir un jour en plus par ci par là, sans mettre le mercredi d’office parce que ce jour là j’ai aussi d’autres occupations. J’ai quand même le droit d’avoir du temps pour moi, c’est normal ! Quand les enfants sont chez moi pour le week-end, t’as bien du temps de libre, et je ne te dis rien, alors hein j’ai droit à la même chose(ton explicatif) 
  
Nadine - Mais tu entends ce que tu dis ? C’est du n’importe quoi ! 
  
Hervé - Non c’est juste que toi y en a pas comprendre le français !(ironique) 
  
Nadine – Pfffff 
  
Hervé - Et pour les vacances d’été, je voudrais qu’on découpe en plusieurs périodes. Un mois d’affiler ça fait trop…(ton neutre) 
  
Nadine - Trop ? Tout à fait cohérent avec le fait que tu te plaignes que je te prive de nos enfants ! 
  
Hervé - Rien à voir ! Tu ne comprends vraiment rien !(ton genre comme si il s’adressait à une demeurée) 
  
Nadine - Alors explique moi  
  
Hervé - expliquer quoi ? Y a rien à expliquer, tu comprends rien et puis voilà ! T’es bornée !(ton sec) 
  
Nadine – Pffffff 
  
Hervé - C’est toi qui ne veux pas discuter sur la vente de la maison, sur la banque, sur les gens, sur mes efforts et maintenant sur les enfants !(ton choqué) 
  
Nadine - Tu m’uses… on n’a qu’à tout régler devant l’avocat, comme cela il fera le traducteur 
  
Hervé - Non, il n’est pas là pour régler, il est là pour empocher ses sous, il va pas décider de ma vie à ma place !(sec) 
  
  
Nadine - Dis donc c’est toi qui l’as choisi ! Et il ne décide pas à ta place, mais nous aide à mettre des accords en place 



Mar 20 Aoû - 17:45 (2013)
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2009
Messages: 2 359

Message dialogue toxique Répondre en citant
Hervé - Nous aide ? Tu rigoles ! Il va nous dire madame a droit à çi, à ça… et monsieur va se faire entuber !(ton énervé) 
  
Nadine - N’importe quoi ! Y a des lois et elles sont les mêmes pour tout le monde ; tu as des droits, comme moi j’en ai. 
  
Hervé - Je te propose quelque chose. Je te rachète ta part de maison, mais moins cher, comme ça la vente est réglée rapidement sans tracasserie. Vaut mieux qu’elle me revienne, plutôt qu’à des étrangers(ton neutre) 
  
Nadine - Moins cher ? 
  
Hervé - Ben oui un genre de compensation à ce que tu me fais, et penses aux enfants, ils seraient contents de garder la maison. 
  
Nadine - Mais oui c’est cela 
  
Hervé - T’es quand même quelqu’un de vénal. Moi je pense confort des enfants, et toi tu penses fric !(ton acerbe) 
  
Nadine - Confort des enfants ? 
  
Hervé - Oui ! Et moi je leur verse de l’argent de poche, pas toi !(ton fier de lui) 
  
Nadine - De l’argent de poche ? 
  
Hervé – Oui ! Tous les mois ! 
  
Nadine - Je n’étais pas au courant. 
  
Hervé - Tu te fous de moi ? T’es pas au courant, c’est toi qui touches le chèque !(ton choqué) 
  
Nadine - Tu parles de la pension ? 
  
Hervé - Evidement ! 
  
Nadine - Mais ce n’est pas de l’argent de poche ! 
  
Hervé - Bien sûr que si ! Et je leur ai expliqué. Tu vas pas les voler eux aussi… si ils te demandent quelque chose, tu dois leur payer avec l’argent de poche que je te donne !(ton doctoral) 
  
(Quand les enfants sont chez Hervé, aucune dépense « superflue ».Quand ils sont malades chez lui, Hervé déduit de la pension les frais médicaux qu’ils soient remboursés ou non. Comme il estimait qu’il ne pouvait pas assez joindre les enfants sur le téléphone fixe, il suggéra au grand de prendre un téléphone portable avec abonnement. Il fit les démarches pour se renseigner… et ce fut à Nadine de payer.) 

 
Nadine - Eh ben y a du dégât ! 



Mar 20 Aoû - 17:46 (2013)
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2009
Messages: 2 359

Message dialogue toxique Répondre en citant
Hervé - Ah oui ça c’est sûr, et tu en es la seule responsable !(énervé) 
  
Nadine - Bon là ça va, j’en peux plus, salut 
  
Hervé - Si tu raccroches tu vas le regretter !(sarcastique) 
  
Nadine - Des menaces ? 
  
Hervé - Non de la prévention !(ironique) D’ailleurs à ce propos, j’aimerais bien que la ligne soit libre quand je veux téléphoner. Tu fais exprès de mettre le répondeur pour que je ne puisse pas te parler.(comme si il sermonnait une enfant) 
  
Nadine - Oui je le mets, quand on est à table. Ras le bol que tu appelles au moment des repas, non seulement après les repas n’en sont plus, mais j’ai du mal à coucher les enfants. 
  
Hervé - J’ai quand même le droit t’appeler quand je veux(ton indigné) 
  
Nadine - Non pas quand ça engendre des problèmes 
  
Hervé - Oh dis donc tu m’avais demandé d’appeler avant les repas, je l’ai fait(ton sec) 
  
Nadine - Oui bien sûr, je t’avais demandé avant 19 heures, et t’appelles systématiquement à 18h58, 18h59… 
  
Hervé - Mais je travaille moi madame, je ne me la coule pas douce(sarcastique) 
  
Nadine - Tu finis de travailler à 16h30 Hervé, t’as largement le temps d’appeler avant 19 heures ! 
  
Hervé - Mais tu crois que je vais coller mon planning au tien ! J’ai le droit de faire ce que je veux, de disposer de mon temps libre comme je le souhaite sans être enchaîné au téléphone. De quel droit tu t’autorises à m’interdire de téléphoner chez moi !(monte progressivement le ton) 
  
Nadine - Ca fait plus d’un an que tu téléphones aux moments des repas, qu’à chaque fois ça part en vrille, et que les gamins en payent les conséquences 
  
Hervé - Stop arrête ! Pas moi qui perturbe les gamins, mais TOI !(ton sec) D’ailleurs chez moi aucun problème ! Les repas se passent bien, les couchers aussiton genre nananmère) 
  
Nadine - Moi je ne téléphone pas aux heures des repas, d’ailleurs je n’ai même pas le droit d’appeler sur ton fixe 
  
Hervé - Manquerait plus que ça !(ironique) 
  
Nadine - donc t’as des droits que je n’ai pas ? 
  
Hervé - Oui ! C’est toi qui as demandé le divorce, pas moi ! Assume un peu(sec) 
  
  
Nadine - Bon allez, je raccroche 



Mar 20 Aoû - 17:46 (2013)
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2009
Messages: 2 359

Message dialogue toxique Répondre en citant
Hervé - Oui c’est ça, j’pourrai dire que c’est encore une fois toi qui fuis la discussion… je te dis à ce soir au téléphone(sarcastique) 
  
  
  
  
Une conversation téléphonique parmi dans d’autres qui ne menait à rien. Hervé n’avait pas envie de discuter, juste de continuer de mettre Nadine sous pression. Il pouvait le faire jusqu’à plusieurs fois par jour. Comme chaque jour il se trouvait sur la route de Nadine quand elle amenait les enfants à l’école, à klaxonner ou faire des appels de phare. Comme il pouvait aussi venir à la maison à n’importe quel moment pour réclamer ceci ou cela (son déménagement dura plus de six mois, il fallait « tout  partager » jusqu’aux petites cuillères, jusqu’à la poubelle extérieure, jusqu’au bois qui servait à chauffer la maison). A force de ces jeux malsains, Nadine et les enfants avaient fini par sursauter au moindre bruit, à la sonnerie du téléphone, à celle de la porte d’entrée, à un klaxonnement de voiture… mais pour les entourages, rien de très grave, soit parce qu’Hervé leur faisait croire que c’était lui la victime, soit par qu’ils estimaient que c’était « normal » dans un divorce que ça « chahute ». 



Mar 20 Aoû - 17:47 (2013)
Contenu Sponsorisé






Message dialogue toxique

Aujourd’hui à 17:15 (2018)
Montrer les messages depuis:    

Répondre au sujet    Entraideapn Index du Forum » Entraideapn » REFLEXIONS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Flowers Online.Traduction par : phpBB-fr.com