S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Personne toxique : rester le centre d’intérêt à tout prix

 
Répondre au sujet    Entraideapn Index du Forum » Entraideapn » REFLEXIONS Sujet précédent
Sujet suivant

Personne toxique : rester le centre d’intérêt à tout prix
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2009
Messages: 2 359

Message Personne toxique : rester le centre d’intérêt à tout prix Répondre en citant
Personne toxique : rester le centre d’intérêt à tout prix
 
Une personne toxique veut que l’attention soit et reste centrée sur elle, quel que soit le sentiment utilisé pour y parvenir. 
  
Décortiquons tout d’abord la chronologie de l’évolution d’une relation avec une personne toxique. 
  
La période « charme » 
  
La personne toxique séduit, charme sa victime. Elle fait croire à sa victime que c’est cette dernière qui est le centre de ses intérêts, de ses attentions. 
La personne toxique utilise la flatterie pour berner sa victime, lui faire croire que c’est sa seule personnalité qui mérite ses attentions (alors que la flatterie est utilisée là pour appâter sa victime).    
  
  
La période « tout va bien dans le meilleur des mondes » 
  
La victime a été conditionnée et la personne toxique fait en sorte que ses attentions envers la victime deviennent une « drogue normale ». 
La victime croit à une relation normale, voir que cette relation répare son égo malmené auparavant. 
  
  
La période « quelque chose semble clocher dans cette relation mais sans pouvoir identifier, oraliser quoi » 
  
La victime se rend compte que par moment la relation avec la personne toxique n’est pas si normale que cela et entrevoit des dissonances qu’elle a du mal à comprendre, à analyser, à décrypter, « aveuglée » par des sentiments positifs envers la personne toxique (« elle est si gentille, si attentionnée, elle ne pourrait pas mal agir intentionnellement, ce doivent être des maladresses… ou c’est moi qui comprends mal »)  
  
  
La période déclic avec une rupture partielle ou totale 
  
Les ressentis, les doutes de la victime envers la personne toxique s’amplifient. La victime préfère mettre de la distance, voir couper la relation avec la personne toxique. 
  
  
  
La période « je maintiens à tout prix la relation avec la victime » 
  
La personne toxique a compris que sa victime l’a décryptée, mais elle a besoin de maintenir ce lien. Comme la victime ne veut plus rester dans le jeu « flatterie, attentions utilisées », la personne toxique va l’obliger à lui porter de l’attention en utilisant des sentiments négatifs. 
Si jusque là, c’était l’amour utilisé pour entretenir cette relation, maintenant ce sont la haine, la colère etc qui vont être utilisées (« je veux que ta haine te gangrène de l’intérieur »). 
Le sentiment utilisé n’est qu’un outil qui sert la personne toxique à rester au centre des intérêts de sa victime. 
  
Si la victime ne veut pas rentrer dans ce jeu de la haine, instauré par la personne toxique, cette dernière va utiliser des tierces personnes pour l’obliger à y entrer. 
Le choix de ces tierces personnes ne se fait pas au hasard : ce sont des personnes proches de la victime, voir très proches, qui ne comprennent pas tout ce qui se joue et encore moins qu’elles sont utilisées dans le seul but de vivification de l’égo de la personne toxique, même si ça passe par la destruction de la victime.  
  
  
Prenons des exemples illustrant l’utilisation de tierces personnes. 
  
Exemple 1 
  
Un parent toxique qui a deux enfants. L’un des deux enfants s’est rendu compte que son parent avait des comportements inappropriés et réagit. Ses réactions prouvent au parent toxique que cet enfant n’est plus autant manipulable, qu’il peut se rebeller, voir qu’il peut contaminer le deuxième. 
Le parent toxique va centrer uniquement ses attentions, sa reconnaissance sur le deuxième enfant, en ignorant volontairement le premier. 
Le parent toxique va faire en sorte que l’enfant ignoré voit ces différences de traitements, qu’il en soit témoin pour le faire réagir (et ainsi redevenir un centre d’intérêt). 
Si le deuxième enfant ne se rend pas compte de ces différences, des problèmes de comportements du parent toxique, il ne peut pas comprendre les doléances, la peine, la colère du premier enfant et peut même s’en prendre à lui (sans se rendre compte qu’il s’en prend aux conséquences du problème et non à la cause). 
Le parent toxique est « gagnant » sur les deux fronts : d’un côté il est le centre d’intérêts par des sentiments positifs d’un de ses enfants (qui en plus de son amour naturel et de sa reconnaissance aux attentions centrales et positives du parent toxique, peut se voir dans le rôle de l’enfant protecteur du parent injustement attaqué) … et de l’autre côté, il est le centre d’intérêts par des sentiments négatifs de son autre enfant. 
  
  
Exemple 2 
  
Un grand-parent toxique, son enfant et son petit-enfant. 
Le grand-parent toxique utilise les mêmes outils, les mêmes mécanismes que la parent toxique de l’exemple 1, sauf que dans ce cas là, il utilise son petit-enfant (qui n’est pas conscient du rôle imputé ) contre son enfant (parent du petit-enfant). 
Le grand-parent toxique va ignorer son enfant (qui a perçu les dysfonctionnements de son parent) et faire croire que toutes ses attentions vont au petit-enfant, mais seulement parce que celui-ci le vaut bien, et que cela n’a rien à voir avec un quelconque règlement de compte avec son enfant. 
  
  
Exemple 3 
  
Un ami toxique, et un couple. 
Là encore, la personne toxique va utiliser les mêmes outils, les mêmes mécanismes. 
Elle va ignorer un des partenaire du couple, qui avant été le centre de ses « attentions » et faire croire à l’autre partenaire que même si la relation est « momentanément » rompue avec le premier, ce n’est pas une raison pour rejeter le deuxième (se faisant passer ainsi pour plus raisonnable, plus magnanime, plus normale que l’autre partenaire). 
  
  
Dans chaque cas, ce sont les mêmes outils, les mêmes mécanismes utilisés par la personne toxique, et la chronologie reste la même. 
La personne toxique ne veut qu’une seule chose : être et rester le centre d’intérêts des relations qu’elle a vampirisées. 
Si les tierces personnes utilisées par la personne toxique ne se rendent pas compte qu’elles sont des pions d’un jeu malsain instauré uniquement par la personne toxique, les relations avec la première victime peuvent être sérieusement affectées. 
Si les tierces personnes s’en rendent compte… la personne toxique continuera son jeu « de la chaise musicale » en trouvant soit d’autres personnes proches des tierces personnes soit en allant voir ailleurs. Un turn over qui peut paraître inépuisable … 
  
  
Entraideapn 
27 juin 2015 
  
 © Entraideapn, tous droits réservés 
  

 
 



Sam 27 Juin - 01:14 (2015)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Sam 27 Juin - 01:14 (2015)
Montrer les messages depuis:    

Répondre au sujet    Entraideapn Index du Forum » Entraideapn » REFLEXIONS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Flowers Online.Traduction par : phpBB-fr.com