S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
les phrases destructrices du/de la pervers/e narcissique

 
Répondre au sujet    Entraideapn Index du Forum » Entraideapn » REFLEXIONS Sujet précédent
Sujet suivant

les phrases destructrices du/de la pervers/e narcissique
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2009
Messages: 2 359

Message les phrases destructrices du/de la pervers/e narcissique Répondre en citant
Les phrases destructrices du/de la pervers/e narcissique
 
  
Un/e pervers/e narcissique utilise des phrases pour détruire encore plus sa victime (victime = « elle » dans les phrases exemples ci-dessous) ; lui faire croire que ce qu’elle ressent n’est que fausse interprétation de sa part. 
Il/elle se sert de ces phrases en public pour discréditer la victime,  pour freiner (voir éliminer) toute possible écoute d’autres en sa faveur, pour se dédouaner de toute responsabilité dans ce que lui/elle fait. 
  
  
  
« elle fait des histoires » 
Un/e pervers/se narcissique fait passer la victime pour une faiseuse d’histoires, occultant complètement son rôle d’investigateur dans ces histoires. 
Un/e pervers/e narcissique masque son rôle prédominant d’agresseur/e pour se faire passer pour une des victimes parmi d’autres victimes de la victime aux yeux d’autres. 
Il/elle transforme les conséquences (de SES actes, mots) en cause des attitudes de la victime (attitudes qui seraient isolées de tout ce qu’il/elle déclenche). 
  
  
« elle comprend tout de travers » 
Un/e pervers/e narcissique fait passer la victime pour une personne qui comprendrait mal TOUT, comme si elle était incapable du moindre discernement, de la moindre réflexion personnelle. 
  
  
« elle est folle » 
Un/e pervers/e narcissique veut faire passer pour folle la victime, pour se donner ainsi un alibi à tout ce qu’il/elle fait. 
Si il/elle y arrive, la victime pourra raconter tout ce que le/la pervers/e narcissique lui fait subir sans que personne n’intervienne auprès de lui/elle. 
Seule la victime serait à isoler… et pour encore mieux la protéger, il faudrait ne pas entrer dans ses délires. 
  
  
« elle ment » 
Un/e pervers/e narcissique transfère à sa victime ce que lui/elle fait, pour planquer ses seuls mensonges, et aussi semer le doute dans la tête d’autres. 
Plus ce sera emmêlé, moins d’autres arriveront à écouter, croire la victime. 
Comme en plus un/e pervers/e narcissique arrive à maîtriser ses émotions en public, et à en jouer, et que la victime n’y arrive pas et montre ses émotions vives dû à ce qu’elle subit, les apparences sont favorables au/à la pervers/e narcissique. 
  
  
« elle est aigrie et en veut à tout le monde »  
En présentant ainsi la victime, un/e pervers/e narcissique veut faire croire que la victime déçue de la vie en général serait devenue amère et invivable pour tout le monde (lui/elle et les autres)… alors que ses comportements, ses attitudes sont « juste » des réactions à tout ce qu’elle subit du/de la pervers/e narcissique. 
  
  
« elle râle tout le temps » 
 Un/e pervers/e narcissique met sa victime sous tension permanente, répétée sur un long laps de temps, ce qui a forcément des incidences sur les comportements de la victime. 
Ce qu’un/e pervers/e narcissique veut faire passer pour de la « râlerie » auprès d’autres n’est que la somme de toutes les conséquences de ce qu’il/elle lui fait subir. La victime peut être usée, en colère… d’autant plus qu’elle n’est pas écoutée, crue quand elle raconte ce qu’elle subit. 
Moins la victime trouve de solutions pour s’en sortir, plus elle râlera… mais pas parce que c’est dans son caractère, mais parce que c’est la conséquence de ce qu’elle subit. 
  
  
« elle s’en prend à tout le monde » 
Un/e pervers/e narcissique veut faire passer sa victime pour quelqu’un qui agresserait tout le monde, comme elle l’agresse lui/elle, comme si c’était dans son caractère, sa personnalité d’être agressive avec tout le monde. 
En généralisant au caractère de la victime, un/e pervers/e narcissique veut ainsi noyer les conséquences de ce que lui/elle déclenche. 
De plus un/e pervers/e narcissique utilise toujours des cautions qui lui permettent des agressions indirectes envers la victime ; les conséquences de ces agressions là permettent au/à la pervers/e narcissique de rajouter de l’eau à son moulin. 
  
  
« je fais ce que je peux pour calmer les choses » 
Un/e pervers/e narcissique ne fait JAMAIS rien pour calmer les choses, au contraire. Et ce n’est pas parce qu’il/elle le dit en public, que c’est vrai. 
Un/e pervers/e narcissique veut se faire passer pour un modérateur, un temporisateur en public d’une situation conflictuelle, mais il/elle fait tout l’inverse en privé, et est l’instigateur/trice de tout nouveau problème pouvant alimenter la crise. 
  
  
« elle fait du cinéma » 
Un/e pervers/e narcissique agresse de façon répétée sa victime et dans de nombreux domaines. Toutes ces agressions ont forcément des conséquences sur les comportements, le mental de sa victime qui, mise sous une telle tension, peut être plus qu’énervée, abattue, vive, plaintive etc…  
Le/la pervers/e narcissique va expliquer ces comportements comme une mise en scène de la part de la victime pour tenter d’apitoyer, de berner d’autres ; moins ces autres porteront attention à ces comportements de la victime, moins ils la croiront, et plus ils seront une caution pour lui/elle seul/e. 
  
  
« elle est incompétente » 
Quel que soit le domaine, un/e pervers/e narcissique fera toujours passer sa victime pour incompétente (évidement lui/elle a toutes les compétences pour juger de l’incompétence de sa victime). 
  
  
«  je ne comprends pas pourquoi elle est devenue comme ça » 
Un/e pervers/e narcissique joue au candide (voir y rajoute un air de grande tristesse) en public, en présence duquel il/elle ne donne comme explication à une situation conflictuelle que le seul fait que la victime aurait changé de comportement comme ça sans raison (situation évidement où il/elle n’aurait aucune responsabilité). 
Comme la victime essaye de faire comprendre ce qu’elle subit en privé, et que ses récits sont surtout concentrés sur ce qu’elle vit, sur les mots et actes du/de la pervers/e narcissique, et comme le/la pervers/e narcissique lui/elle se contentant de jouer sur les émotions ne donne pas d’explications, le raccourci est vite fait que c’est la victime qui fait une obsession sur le/la pervers/e narcissique. 
Phrase qui sert d’écho, « légitime », d’autres phrases comme « elle fait des histoires », « elle râle tout le temps » etc… 
  
  
  
Toutes ces phrases servent le/la pervers/e narcissique. Et quand il/elle arrive à les faire reprendre par d’autres à leur propre compte à l’encontre de la victime, c’est le jack-pot pour lui/elle. 
  
  
Entraideapn 
31 mai 2016 
  
  
  
 © Entraideapn, tous droits réservés 

 

 
 

 



Mar 31 Mai - 17:08 (2016)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Mar 31 Mai - 17:08 (2016)
Montrer les messages depuis:    

Répondre au sujet    Entraideapn Index du Forum » Entraideapn » REFLEXIONS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Flowers Online.Traduction par : phpBB-fr.com